27 de juny de 2018

Nigra sum

Je me souviens d’un jour d’avril où j’ai décidé d’écouter le disque “La voix faite de l’émotion”, du choeur Geriona (Il s’agit d’un choeur de voix blanches qui participa à la première édition du concours musical de l’Oh Happy Day de TV3), puisque je suis très passionnée par le chant classique, qui est basiquement le répertoire qu’elles chantent. Après quelques chansons, il est arrivé la pièce magistrale du Nigra Sum et je me suis rendue compte que le texte était en Latin et cela m’a conduit à vouloir découvrir le sens des paroles et à m’informer sur la pièce et de son origine. C’est alors ,à ce moment-là, que j’ai décidé d’écrire l’entrée à propos de Nigra Sum pour notre blog. En plus, si ce thème était chanté par beaucoup de chorales de la Catalogne, cela signifiait qu’il était tout à fait important et valait la peine d´ en savoir le sens.

Il s´agit d´ une pièce sacrée qui fut composée par Pau Casals quand il se trouvait à Prada de Conflent, l’année 1943, et fut destinée au monastère de Montserrat. Pour l’écrire, il a fait une adaptation du texte original. Celui-ci se trouve au premier chapitre du livre biblique de poèmes Le Cantique des cantiques qui commence avec les mots: nigra sum sed formosa (je suis noire, mais belle) identique à sa version. Pau Casals a choisi d’adapter cette chanson pour manifester de l’admiration envers le monastère de Montserrat et la Manécanterie de Montserrat, mais également envers la figure de la Vierge , car elle est noire comme indique le titre de la pièce.

À propos de la Vierge de Montserrat, tout paraît indiquer que Pau Casals l’a écrite lorsqu’elle était déjà noire. Il y a une histoire qui raconte la couleur de la “Moreneta”,  on dit qu´elle fut trouvée par des bergers dans une caverne au IXème siècle. Cependant, d´autres personnes considèrent l’obscurité basée sur les versets du Cantique des Cantiques (Nigra sum, sed formosa).
Mais, la théorie la plus acceptée c’est que la Moreneta était à l’origine blanche et après elle a été transformée en couleur noire parce qu´on  voulait lui vernir les bras, les jambes et la tête avec du plomb blanc, et à cause d´ une réaction chimique provoquée par la chaleur des bougies (cierges de l’huile) elle est devenue noire.

Le livre dont l’auteur s’inspire pour composer la pièce de Nigra Sum est "Le Cantique des cantiques”, aussi connu comme "Le Cantique de Salomon” ou "Le Cantique des cantiques de Salomon”. Celui-ci est un livre de poèmes d’amour qui fait partie de la Bible et qui a été à l’origine rédigé en hébreu. Les poèmes sont brefs et constituent un chant à l’amour à travers le dialogue parmi l´aimé et son aimée, qui peut être interprété comme une allégorie de l’amour de Dieu envers Israël ou de Christ pour l’Église. Néanmoins, il n’y a aucune référence explicite à Dieu.

Nigra sum, sed formosa,
filiae Ierusalem.
Ideo dilexit me rex
et introduxit me in cubiculum suum
et dixit mihi:

Surge, amica mea, et veni.
Iam hiems transiit,
imber abiit et recessit,
flores apparuerunt in terra nostra,
tempus putationis advenit.

Je suis bronzée, mais belle,
filles de Jérusalem.
C’est pour cela que le roi m’aime
et m'emmenant à sa chambre
il me dit:

Lève-toi, ma bien-aimée et viens.
Il s’est passé l’hiver,
La pluie a cessé,
les fleurs sont nées à  notre terre,
il est arrivé le temps de l’élagage.





Berta Olivé
1r batxillerat humanístic - BACCALAURÉAT (BATXIBAC)


2 comentaris:

Berta Olivé ha dit...

Salvete omnes!

Escriure una entrada pel bloc en francès ha estat una experiència esplèndida i molt gratificant. Em fa feliç poder aportar el meu granet de sorra i obrir el bloc al plurilingüisme, quelcom que penso que és enriquidor per a tothom que li apassionin les llengües com a mi.

Entrades com aquestes no només et permeten aprendre coses noves, sinó també obrir la ment i endinsar-te en llengües que poden ser desconegudes per tu, però que a la vegada són semblants a la teva. Per tant, és evident que la comprensió d’aquesta entrada és més que assequible i sobretot un repte captivador; perquè voler-se interessar per coses que desconeixem ens permet ser més humans i obtenir un bagatge cultural més que meritòri, però si a la vegada intentem entendre el missatge per molt que estigui escrit amb un idioma diferent al teu, ens fa ser més erudits i partícips del món que ens envolta ja que dones a entendre que la llengua cal cuidar-la i cal donar-li la importància que es mereix. Si ja heu intentat comprendre el meu missatge, ja és un premi per mi.

La llengua, ens permet saber qui som, d’on venim i cap on anem, és la insígnia de tot ésser humà ja que serveix per comunicar-nos, sense ella no seriem els mateixos, per això cal cuidar-la com si es tractés d’un tresor.

Escriure aquesta entrada també ha estat un repte per mi, encara que no ho sembli. Redactar-la amb un idioma que no és el matern ni el que empres amb més freqüència no és tan senzill. Però les coses difícils m’atrauen perquè em posen en compromís i em fan sortir de la famosa zona de confort, que és bàsicament la vida mateixa. Un s’ha d’arriscar sempre que pugui i enfrontar-se a reptes allunyats de la zona de confort encara que no tinguin un rumb definit o tu no et sentis segur, perquè l’experiència mateixa ja t’oferirà aquesta seguretat que et falta.

Amb aquesta entrada també volia reivindicar la música clàssica. Encara que no sigui el gènere musical més escoltat avui en dia, això no treu que no sigui un gènere òptim i un dels més interessants, igual que és el gènere del qual deriven tot tipus d’estils musicals moderns. Per tant la música clàssica és la mare de totes les músiques d’ara, i gràcies a ella han aparegut gèneres com el pop entre d’altres. Aleshores, queda clar que cal cuidar-la, donar-li la importància que es mereix ja que és un tresor com les llengües.

Valete tripulants!

El vaixell d'Odisseu ha dit...

Moltes felicitats per aquesta entrada en particular, Berta. Sé que l'has treballat molt i que t'ha fet especial il·lusió ser la primera alumna en publicar en francès. Pionera, per tant! Espero que l'estiu vagi d'allò més bé i que el curs vinent (i últim a l'escola!) tinguis moltes ganes d'aportar aquests granets de sorra, com tu dius, que omplen, finalment, un desert. Magnum amplexum tibi!!!